La Danse Orientale ou el raqs el sharqi

La danse orientale ou el raqs el sharqi en arabe est une des expressions corporelles les plus anciennes. Son origine est soumise à des interrogations : Inde, Turquie, Egypte ?

En revanche une chose est certaine, la danse orientale a connu son âge d'or dans les années 30-40 au Caire avec le cinéma égyptien, dans lequel des danseuses phares telles que Samia Gamal, Sohair Zaki, Tahiya Carioca, pour ne citer que, l'ont sublimée. Ou était-ce l'inverse!

Pour plus d'infos sur l'histoire de la danse orientale, je vous invite à consulter les sites Orientalys ; Wikipedia ; Association Perles d'Orient . Je recommande aussi le livre de Khaled SEIF intitulé "Musiques, Rythmes et Danse d'Orient", désormais disponible en français (voir sur son site http://www.khaledseif.com) Vous y découvrirez non seulement des informations sur l'origine mais aussi sur les différents styles de la danse orientale.

 

En occident depuis plusieurs années la danse orientale connaît un véritable engouement.  Elle s'est enrichie au contact d'autres danses. Des styles dérivées se sont développés, tels que, entre autres, le tribal ATS (American Tribal Style), le hip hop oriental, le bellywood (fusion Bollywood et Danse orientale), le Tango oriental. Pour le bonheur des adeptes des fusions ; au grand dam des puristes.

 

Devant l'éclectisme de la danse orientale, l'association Raqsmania, a choisi de prendre position pour le plaisir d'exprimer cette danse et de le véhiculer. Mais pas seulement.

 

Son ambition est aussi de tordre le cou aux poncifs sur la danse du ventre (sensualité simpliste, danse érotique destinée à séduire les hommes et j'en passe), et de démontrer qu'elle est un art à part entière.  Une danse esthétique, élégante et riche.

L'association

Il était une fois "Die Tanzoase" puis vint "Raqsmania" ...

 

Je suis Sandrine, présidente de l'association, originaire de l'ile de la Réunion. Mon histoire passionnée avec la danse orientale a commencé en Allemagne et dure jusqu'à ce jour ! 

Remontons le temps ensemble sur quelques lignes.

 

Mars 1997 Hanovre, en Allemagne. C'est dans la capitale de la Basse Saxe pendant un stage de fin d'études, que je découvre la danse orientale !! Celle qui m'a initiée à cette danse, se prénomme Jeanette.  Une allemande avec un nom français, c'était prédestiné !

Dans l'école de Jeanette, qui était et est toujours danseuse professionnelle et professeure de danse,  Die Tanzoase" en français L'oasis de la danse, j'ai appris les bases de la danse orientale, les techniques de danse, les rythmes, les styles.

Au fil des cours je réalise que la musique orientale me remue à l'intérieur, voire m'émeut jusqu'aux larmes...  La danse, qui était d'abord un loisir, devenait au fil du temps une vraie passion.

 

Novembre 2001 ! Tschüss Deutschland ! je rentre définitivement en France. Je poursuis ma formation chez moi en visionnant des DVD d'instructions de danse (Jillina des BDSS, Suhaila Salimpour, Leyla Jouvana etc). En parallèle je fais de la danse d'animation dans un restaurant marocain, non seulement pour le plaisir de danser, mais aussi afin de financer mon apprentissage (stages de danse, DVD, CD).

Mais à la longue, danser devant des spectateurs davantage occupés à vider leur assiette qu'à apprécier la danse, a fini par me lasser...

 

Plus le temps passait, plus j'avais envie et besoin de partager, d'exprimer ma passion, "ma" perception, si j'ose m'exprimer ainsi, de la danse orientale. La danse n'est-elle pas une expression corporelle personnelle?

 

Août 2008, 11 ans après ma première expérience à Hanovre, je décidai de me lancer et créai mon association, que j'ai nommé "Raqsmania ; la passion de la danse orientale". 

 

Depuis, l'aventure est toujours à la hauteur de mes attentes, vraiment ! Je vous invite à la découvrir au fil des pages de notre site.

 

Quant à moi je continue de me former, car la danse est une expression vivante, qui a besoin de s'enrichir sans cesse. Aussi je participe régulièrement à des stages de danse animés par des professionnel(le)s de la danse orientale (qui sont Khaled Seif,  Aladin El Kholy, Leyla Aïdara, Yaël Mayodi, Saïda et Yamil Annum, Diana Tarkhan,  Sharon Kihara, Hazel, Yousry Sharif...).  Afin de me perfectionner et de donner toujours plus et toujours mieux ! 

 

Au plaisir de vous rencontrer lors d'un de nos spectacles!

 

Chaleureusement

Sandrine